La société celtique Agrandir l'image

La société celtique

ISBN 978-2-36747-018-4

Nouveau

Françoise Le Roux
Chr.-J. Guyonvarc’h

La société celtique est ici décrite dans le principe de son organisation et de son fonctionnement.

Plus de détails

18,00 €

En savoir plus

Les auteurs entendent démontrer par cette étude que les brillantes réalisations des Celtes,
découvertes au fil des ans, n’ont pour autre origine que l’organisation d’une société
celtique reposant sur trois piliers : la classe sacerdotale, la classe guerrière et la classe productive.
L'autorité spirituelle du druide co-existait avec le pouvoir temporel du roi, les deux étaient complémentaires.
- Les druides administraient le sacré et la connaissance.
- Les guerriers, commandés par le roi, assuraient la défense et la tranquilité de tous.
- Les artisans et les producteurs procuraient à la communauté les moyens de subsister.
Les fondements des trois classes sont examinés dans la continuité de Georges Dumézil, par référence et comparaison avec l'Inde antique.
Il en ressort l’existence d’une société celtique non pas primitive ou embryonnaire, grossière et cruelle, telle qu’on s’est souvent plu à la décrire, mais au contraire parfaitement équilibrée.


Françoise LE ROUX et Christian-J. GUYONVARC’H figurent parmi les meilleurs spécialistes du monde celtique et ont toujours travaillé à la même œuvre. Ils sont auteurs de plusieurs centaines d’articles et de nombreux ouvrages traduits en une demi-douzaine de langues.
Françoise Le Roux, co-fondatrice de la revue d’études celtiques Ogam, était spécialisée dans l’histoire des religions.
Christian-J. Guyonvarc’h, spécialisé dans l’étude des textes irlandais médiévaux, fut professeur honoraire de celtique à l’université de Rennes II.

Broché
15,5 x 22 cm
242 pages
ISBN 978-2-36747-018-4

Avis

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

La société celtique

La société celtique

Françoise Le Roux
Chr.-J. Guyonvarc’h

La société celtique est ici décrite dans le principe de son organisation et de son fonctionnement.

Donnez votre avis