Nouveau Karl Roos, un autre Dreyfuss alsacien Agrandir l'image

Karl Roos, un autre Dreyfuss alsacien

ISBN 978-2-36747-079-5

Nouveau

Bernard Wittmann

Contre l'oubli, un devoir de mémoire !   

Plus de détails

11,00 €

En savoir plus

Karl Roos (1878-1940), leader emblématique de l’autonomisme alsacien de l’entre-deux-guerres, est arrêté pour espionnage en 1939. Après un procès à huis clos dont le verdict était établi d'avance, un tribunal militaire le condamna à mort. Il est fusillé le 7 février 1940. Que cet intellectuel éminent, respecté de tous, élu de surcroît et chef politique parmi les plus exposés d’Alsace, ait pu être utilisé par les Allemands pour des opérations d’espionnage militaire est invraisemblable. D'ailleurs,  la preuve de la culpabilité de Karl Roos n’a jamais pu être apportée. L’historien Lothar Kettenacker évoque un « crime judiciaire ».
  Les nazis vont ensuite récupérer et instrumentaliser sa mort en le faisant apparaître comme un héros allemand.

Curieusement, le dossier de la procédure militaire a disparu des archives et avec lui, les pièces pouvant servir à établir son innocence. Exécré par les nationalistes français et sacrifié à une absurde raison d’État, la thèse de sa culpabilité continue à s’imposer comme un dogme dans la mémoire collective sans interpeller nombre d’historiens : coupable parce que fusillé ! Et la présomption d’innocence ? Au prétexte d’avoir livré des secrets aux Allemands, le capitaine Alfred Dreyfus, également d’origine alsacienne, a lui aussi été condamné à huis clos par un tribunal militaire, alors qu’il était pourtant parfaitement innocent.
 
Cet ouvrage retrace l’histoire tragique de cette figure charismatique et brillante de la résistance alsacienne à l’assimilation. Par une démarche rationnelle fondée sur des documents, il ambitionne d’éclairer cette affaire dans toute sa vérité, pour enfin en finir avec la fiction et le mensonge.
Puisse ce travail d’investigation contribuer à délivrer Karl Roos d’une damnation mémorielle injustifiée car non étayée par des preuves.

Bernard Witmann est né en 1948 à Strasbourg. Partisan de longue date d’une Europe fédérale des Régions, il est aussi un fervent défenseur de l’identité alsacienne et des minorités niées ou opprimées.
Historien de l’Alsace, il est l’auteur très connu de nombreux articles et de plusieurs ouvrages traitant de l’histoire de l’Alsace et de la question alsacienne.


Broché -
15,5x22 cm  
160 pages

Avis

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Karl Roos, un autre Dreyfuss alsacien

Karl Roos, un autre Dreyfuss alsacien

Bernard Wittmann

Contre l'oubli, un devoir de mémoire !   

Donnez votre avis