Nouveau Le breton parlé dans le pays guérandais Agrandir l'image

Le breton parlé dans le pays guérandais

ISBN 978-2-916579-91-7

Nouveau

Ar gwenranneg , mémoire d'une amnésie

Yves Mathelier
Un ouvrage destiné aux passionnés de la langue bretonne et aux habitants de Loire-Atlantique : une preuve historique qu'on y a bien parlé breton.

Plus de détails

25,00 €

En savoir plus

Au Bourg de Batz (Batz-sur-mer), dernier bastion brittophone de la presqu'île guérandaise, le breton s'est éteint vers les années 1970, ce qui n'est pas si vieux. Un des derniers brittophones, Jean-Marie Cavalin, a pu être enregistré en 1959.
Partant des travaux d'Emile Ernault, François Cadic, Pierre Le Roux, Gildas Buron, Paulin Benoît, etc  l'auteur nous offre l'ouvrage le plus complet à ce jour sur le breton parlé de ce territoire de Loire-Atlantique.
Non seulement il fait une synthèse de tout ce qui avait été écrit sur le sujet, mais il l'a considérablement augmenté en fouillant les archives de Nantes, de Rennes et de Loire-Atlantique.
On trouvera dans cet ouvrage une étude historique et linguistique sur le breton guérandais, un dictionnaire, de la grammaire et de la syntaxe, une étude sur la prononciation et comparaison avec le breton vannetais et même une recherche sur les quelques traces de ce breton que le gallo « mitaw »(région de Guéméné-Penfao) a conservé jusqu'à nos jours.

Natif de Guéméné-Penfao en Loire-Atlantique, Yves Mathelier  a découvert, très jeune, l'existence d'un breton spécifique à la presqu'île guérandaise, ce qui l'a poussé à apprendre le breton. Pendant ses études, il a suivi les cours de Christian-J. Guyonvarc'h à l'université.

Broché-
17x24cm
512 pages
Cartes

Mise en pages et couverture Jean-Eric Balnoas    http:/balnoas.blogspot.fr

Avis

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Le breton parlé dans le pays guérandais

Le breton parlé dans le pays guérandais

Ar gwenranneg , mémoire d'une amnésie

Yves Mathelier
Un ouvrage destiné aux passionnés de la langue bretonne et aux habitants de Loire-Atlantique : une preuve historique qu'on y a bien parlé breton.

Donnez votre avis