.

OLLIVIER Yvon

J’ai la passion de l’écriture.


Magistrat de métier, je me suis beaucoup intéressé à la question sociétale du « vivre ensemble » comme on dit, ou du lien social aujourd’hui en perdition. Mon premier ouvrage paru en 2012 La Désunion Française a contribué à la pensée du jacobinisme. Tout ce que j’ai écrit en 2012 se confirme de nos jours avec la dérive vers les extrêmes. Il faut refaire société avec l’Autre et non plus contre l’Autre, comme s’efforce désespérément de le faire la France en grande difficulté.

Mon second ouvrage Gueule Cassée/Lom ar Geol a été édité par Yoran Embanner. Il s’agit d’un roman historique centré sur le visage, la gueule cassée d’un paysan breton au retour du front. Il faut respecter tous les visages, et donc l’altérité de chacun, la diversité culturelle. J’ai ensuite écrit de nombreux ouvrages tournant autour du système français, comme La France comme si... édité chez Le Temps  Plaidoyer pour nos Communautés édité par Yoran embanner, La lettre à ceux qui ont renoncé à la Bretagne édité par Le Temps, ou le dernier Chroniques d’un Peuple Oublié sortie en 2021 chez Yoran Embanner.

J’aime alterner l’écriture austère d’un essai avec la liberté d’expression inhérente au roman.

J’ai encore écrit des romans comme la fiction politique Les Frères Kerveguen qui explore le glissement sociétal vers l’extrême droite et la guerre civile.

Yoran Embanner nous offre un espace de liberté, témoin ce livre policier-mythologique Proella, le chant des âmes perdues, que j’ai écrit à Ouessant et que j’affectionne beaucoup. Il s’agit d’un OVNI littéraire décrivant les exploits d’un serial killer ouessantin qui va se planquer au paradis après chaque crime commis pour mieux ressurgir.

Je milite depuis de longues années pour la réunification de la Bretagne, avec Bretagne Réunie et la coordination des juristes de Bretagne avec qui nous avons repoussé deux fois les tentatives du Pouvoir central visant à briser l’unité judiciaire de la Bretagne. J’ai eu la chance de diriger l’ouvrage collectif Le livre blanc de l’Unité Bretonne paru chez Yoran Embanner en 2018 et regroupant les principaux grands enjeux de la réunification de notre territoire historique.

Je fais mon possible encore pour sortir de l’impasse où se trouve aujourd’hui nos langues de Bretagne condamnées à mort par des politiques que je trouve indignes des Bretonnes et des Bretons. Il nous faut un grand sursaut aujourd’hui, sous la forme d’un véritable « plan Marshall » pour nos langues. Nous ne devons jamais  baisser les bras et laisser faire cette forme de déshumanisation sournoise que constitue la destruction de nos langues.

J’apprécie beaucoup l’engagement de Yoran au soutien de l’émancipation de notre peuple breton comme de toutes les minorités opprimées. Il accomplit un travail remarquable, avec la foi qui le caractérise.

Nous avons tout à construire aujourd’hui en Bretagne puisque nous partons de si bas.

L’avenir nous appartient.

Filtres actifs

9,48 €

Chroniques d'un peuple oublié, de Yvon OLLIVIER
L'état central s'effondre, les administrateurs actuels de la région Bretagne administrative sont trop absents ... les élections régionales arrivent : Alors, si nous pensions un peu à nous ?

12,32 €

Gueule Cassée, Lom ar Geol, de Yvon Ollivier

En  confession avec le recteur  de Dineol, un paysan breton défiguré -une gueule cassée-dans la grande guerre repasse le fil de sa vie, son grand amour, son histoire tragique jusqu’à son retour au pays.

13,27 €

Le Livre Blanc de l'Unité Bretonne, Collectif sous la direction de Yvon Ollivier

La réunification de la Bretagne fait partie de ces quelques réformes structurelles qui ne coûteraient rien à l’État central mais renforceraient l'unité, l'équilibre et le dynamisme de la nation France.

13,27 €


Les Frères Kerveguen, par Yvon Ollivier

Ou la prise du pouvoir par Marine Le Pen et la guerre civile inéluctable.

9,48 €

Proëlla, le chant des âmes perdues, de Yvon Ollivier

Sur l’île d’Ouessant, des touristes parisiens sont assassinés avec une sauvagerie d’un autre temps.

9,48 €
Yvon Ollivier

2018 : la France est en pleine régression souverainiste. Emmanuel Macron avait suscité des espoirs, vite déçus, il est clair qu'il renforce l'état jacobin.
12,32 €
Qui des hommes ou des femmes prend la décison de la langue à transmettre ?